Recrutement : gifler pour se faire respecter

« Une jeune candidate, à qui je demandais si elle pourrait se faire respecter par ses collègues plus âgés, m’a raconté une anecdote un peu particulière pour me le prouver. Elle m’a expliqué qu’elle travaillait précédemment avec un collègue pratiquant le rugby qui avait, un jour, voulu l’empêcher d’accéder à un dossier en la bousculant physiquement.  « Je l’ai giflé et depuis, il me respecte », a-t-elle conclu. »

Histoire relatée par Philippe Arsac, président d’Eurowin Consulting Group, recueillie par Studyrama

Recrutement : gifler pour se faire respecter

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *