Management : libérer la parole pour que les collaborateurs posent des questions

This entry is part 27 of 47 in the series 52 situations

« Josh Neblett, co-fondateur et PDG de la société d’e-commerce Etailz, utilise les 10 dernières minutes de ses réunions pour un Q & A. Si personne ne dispose d’une question, le reste du temps chacun reste et se regarde en chien de faïence !
 » Tous les gestionnaires affirment qu’ils ont une politique de porte ouverte, mon expérience est que cela semble bien et cela peut vous faire sentir mieux, mais la réalité est que la grande majorité ne vont pas en profiter  », dit Neblett. « Si personne ne pose de questions, je vais juste regarder les gens jusqu’à ce que les premières questions sortent. Les questions finissent toujours par être utiles, mais il faut parfois quelques minutes pour briser les barrières .  » »

Management : libérer la parole pour que les collaborateurs posent des questions

Series Navigation<< Management : le sens des motsSe ronger les ongles à l’embauche >>
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *