Il faut aimer le téléphone pour travailler dans un centre d’appels…

This entry is part 34 of 47 in the series 52 situations

« A l’époque, je recrutais des candidats pour un centre d’appels. Alors que je raccompagnais l’un d’eux à l’ascenseur après l’entretien, je lui dis que je suis plus facilement joignable par mail et il me répond :  « Tant mieux car je n’aime pas trop le téléphone ». Dommage ! Il faut faire attention, l’entretien n’a pas lieu que dans le bureau, il y a l’avant et l’après. »

Histoire relatée par Hélène Morel, conseillère RH, Kingfischer, pour Studyrama

Il faut aimer le téléphone pour travailler dans un centre d'appels...

Series Navigation<< Recrutement d’un prisionnierManagement : le chant pour éviter les retards en réunion >>
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *