Recrutement : le candidat espion

This entry is part 36 of 47 in the series 52 situations

« J’ai eu une mauvaise surprise après m’être absenté quelques minutes de mon bureau y laissant le candidat seul. Quand je suis revenu, je pouvais suivre à la trace le parcours qu’il avait fait dans la pièce. Il avait du sable sous ses chaussures et avait laissé des empreintes sur toute la moquette, et notamment derrière mon bureau ! Quand je lui ai fait remarquer qu’il était « gonflé », il s’est excusé me disant qu’il était confus. Je l’ai bien sûr immédiatement raccompagné, car cela ne se fait pas. »

Histoire relatée par Stéphane Baudoin, Fondateur & directeur du cabinet Auria Richesses Humaines, pour Studyrama

Recrutement : le candidat espion

Series Navigation<< Management : le chant pour éviter les retards en réunion
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *